MON AVIS SUR LES TASSES A BEC

Et si, elle n'était faite que pour les parents!



Elle peut être pratique dans notre vie quotidienne, pour éviter de salir toute la maison (si votre enfant boit en marchant comme ma Vic) ou pour éviter la douche au moment des repas de bébé.


Si elle est si pratique, pourquoi ne pas la conseiller ?


Parce qu'elle n'accompagne pas le développement oro moteur de bébé...


La passivité : Notre enfant n’a rien à faire au niveau oro-moteur, pour que le liquide coule dans sa bouche. Ce n’est pas de la succion, ce n’est pas de la déglutition secondaire, c’est juste de l’eau qui coule dans la bouche!!!!


Le positionnement : Pour boire, le bébé va pencher sa tête en arrière et mettre son cou en hyper extension. Faites une petite tentative de déglutir du liquide dans cette position et vous comprendrez vite pourquoi on ne va pas encourager cette attitude. Cette position augmente considérablement le risque de fausse route.


Les lèvres : Allez encore un petit test… Avez vous déjà essayé de déglutir la bouche ouverte? Alors, Alors… En effet la tasse à bec entraîne une ouverture de bouche sans fermeture au moment de la déglutition.


Le bavage : Comme vous l’avez compris, il n’y a pas de travail actif au niveau de la fermeture des lèvres. Pour tous les enfants extraordinaires (je pense notamment aux enfants porteurs de trisomie, avec un polyhandicap ou encore avec autisme) qui on tendance à avoir un manque de tonus et donc des fuites salivaires. Il est donc très important de mettre en place un autre moyen pour boire les liquides.


Le déglutition mature : Quand un enfant utilise la tasse à bec, sa langue va faire des mouvements antero-postérieur pour déglutir, c’est à dire une langue qui va pousser sur les dents pour déglutir. Le bout de la langue ne peut monter derrière les dents du haut comme elle devrait le faire. Le mécanisme, à force de répétition peut entraîner des troubles orthodontie et des difficultés pour passer en déglutition secondaire, c’est à dire que l’apex (le bout de langue) s’élève pour avaler.


Mais que proposer, quelles sont les alternatives ?


  1. Les babycup : Un petit verre adapté aux mains de bébé et à son développement sensori-moteur. Vous pouvez les proposer à votre bébé dès 6 mois. (Vous trouverez dans le blog un petit article sur les babycup).




Plusieurs modèles existent sur le marché. Préférer les pailles rigides.

  1. la paille : Une merveilleuse alliée pour travailler la tonicité des lèvres et des joues. Il est possible d’apprendre le mécanisme à son bébé dès ses 5 mois (une bonne alternative quand maman doit reprendre le travail et qui souhaite pas utiliser un biberon). Soyez toutefois vigilant à ce que votre enfant aspire avec la paille entre le bout des lèvres et non tenue par les dents (mécanisme de succion).



  1. tasse 360 : L’enfant doit mettre ses lèvres sur le rebord et en même temps aspirer le liquide. Il y a plusieurs modèles, pour commencer et que votre enfant apprenne le mécanisme, la tasse 360 de chez Avent.






Alors vous êtes convaincus…

Vous utilisez quoi vous pour donner le liquide à bébé?

ERGOMUMS

Ergothérapeute/ occupationnal therapist

©2019 by Ergo Ruffier Bourdet. Proudly created with Wix.com